L’isolation soufflée : un large choix de matériaux biosourcés

par Avr 10, 2018Informations, Technique

A la carte, aujourd’hui, nous vous proposons le menu “isolation soufflée”. Au choix, ouate de cellulose et son papier recyclé. Le tout compacté et projeté à sec ou de manière humide. Ou, un ensemble de laines minérales, aux fibres encollées par pulvérisation de liants.  Appétissant n’est-ce pas ? En plus de proposer un éventail de produits biosourcés, l’isolation soufflée est également un procédé économique. Apprenez-en plus sur ces isolants biosourcés à travers notre article “2 minutes pour comprendre : les isolants biosourcés” Cette fois-ci, présentation de l’ensemble des matériaux biosourcés utilisés pour l‘isolation soufflée
ISOPROM met en oeuvre trois types de produits pour l’isolation par soufflage : la laine de roche, la laine de verre et la ouate de cellulose. Les premières appartiennent aux laines minérales ou “laines d’isolation”. Ce sont des fibres inorganiques synthétiques assimilées aux fibres minérales artificielles.

Les laines minérales

Ce sont les produits les plus répandus lors de l’isolation soufflée. Les constituants de ces matériaux sont fondus entre 1 050° C et 1 500° C. Une fois refroidies, les fibres sont reliées par une pulvérisation de liants. Ces derniers sont “polymérisés” (assembler plusieurs molécules pour en former une plus grosse) grâce à un système de chauffage. Par la suite, des revêtements sont ajoutés par collage. De manière générale, les laines minérales sont composées essentiellement de fibres (90%), de liants organiques ( 3 à 5%) et d’huile (1%). L’huile diminue la propogation de poussières et l’absorption de l’eau. Les laines d’isolation favorisent une bonne résistance à la température (jusqu’à 600 voire 800°C). Les laines minérales octroient une isolation thermique et acoustique. De plus, certaines permettent une protection contre l’incendie.

Laines de verre, laines de roche : quelles différences ?

Laine de verre

C’est le type de laine le plus utilisé. La laine de verre est composée de sable et de verre. C’est un isolant biosourcé qui favorise une isolation écologique puisque le verre est recyclé. La laine de verre est un produit économique et incombustible. Ainsi, vous profitez de matériaux qui offrent une isolation thermique et acoustique.

Laine de roche

Formée de basalte qui est une pierre volcanique, la laine de roche profite du même coefficient thermique que la laine de verre : entre 0,030 et 0,040 W/m.k.   Ainsi, ce type d’isolant ne conduit pas la chaleur. L’autre atout de la laine de roche provient de ses origines volcaniques : elle résiste à une chaleur de plus de 1 000°C. Idéal pour la protection incendie des bâtiments.

Ouate de cellulose : l’outsider

La ouate de cellulose se présente également comme un choix judicieux pour l’isolation par soufflage. De la même manière que les laines minérales, c’est un isolant biosourcé. Ses qualités intrinsèques favorisent une excellente isolation :

  • Améliore le confort d’été en minimisant la surchauffe diurne
  • Propriétés anti-moisissure / anti-rongeurs
  • Améliore l’isolation phonique
  • Coefficient thermique qui avoisine celui des laines d’isolation
  • Emprisonne à la fois l’air entre et à l’intérieur des fibres
  • Difficilement inflammable
  • Très faible impact environnemental

D’autres isolants biosourcés sur demande

La laine de roche, la laine de verre et l’ouate de cellulose sont mis en oeuvre sur nos chantiers d’isolation par soufflage. Cependant, nos capacités techniques et matérielles permettent de vous proposer d’autres produits biosourcés selon vos souhaits. Nous pensons que ces isolants s’intègrent dans une démarche responsable et favorise une isolation écologique. Ainsi, si vous le souhaitez, vous pouvez profiter d’une isolation soufflée adaptée selon vos besoins.
Pour ces demandes, contactez-nous en cliquant sur le bouton rouge. Restez également informés à propos de la mise en oeuvre de l’isolation par soufflage grâce à notre newsletter en bas de votre écran.
Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, souscrivez à la newsletter ISOPROM en bas à droite de votre écran.

Articles liés