Comprendre l’isolation phonique : RA 2000, bruits d’impact…

par | Mai 9, 2018 | Informations, Technique

Une habitation doit profiter d’une très bonne isolation thermique intérieure. Elle peut également jouir d’une isolation acoustique améliorée.
Exit les bruits désagréables et place au confort sonore.

Optimiser son isolation acoustique est gage de qualité.

Voici un dossier explicatif. 

L’isolation acoustique

L’isolation phonique se définie de cette manière : il s’agit d’éviter la propagation de tous types de bruits comme les chutes d’objets, les piétinements, etc… Ces bruits se distinguent en deux catégories :

  • les bruits aériens symbolisés par l’indice Rw
  • les bruits solidiens symbolisés par l’indice Lw 

L’intérêt de l’isolation acoustique est donc de traiter la transmission de ces bruits en réfléchissant l’énergie sonore.

La correction acoustique se présente comme un complément à un isolant thermique. Elle n’est pas obligatoire et ne se substitue pas à l’isolant mis en oeuvre dans le cadre de l’isolation thermique de votre habitation.

Différences entre bruits aériens et bruits solidiens

Les bruits aériens, comme leur nom l’indique, se propagent dans l’air et provoquent une vibration sur les parois. Ces derniers vont également propager cette vibration sur les parois voisines. Il existe deux catégories :

  • les bruits aériens intérieurs : télévision, musique, conversation orale, etc…
  • les bruits aériens extérieurs : voitures, avions, trains, etc…

Les bruits solidiens, quant à eux, résultent des chocs sur les parois. Ils se distinguent également de deux manières :

  • les bruits d’impact : pas, chutes d’objets, déplacement de mobilier, etc…
  • les bruits d’équipement individuel et collectif : chasse d’eau, chaufferie, ascenceur, etc…

Les principes de la propagation du bruit

Lorsque l’énergie sonore rencontre une paroi, elle peut être :

  1. transmise : le bruit traverse la paroi
  2. réfléchie : le bruit revient à sa source
  3. absorbée : le bruit se transforme en chaleur au sein de la paroi

La transmission peut être réalisée de trois manières puisque le bruit “trouve toujours un moyen de se propager”:

  • Directe : l’énergie sonore se propage directement dans la paroi séparative (mur, plancher, cloison)
  • Latérale : l’énergie sonore se propage sur les côtés de la paroi séparative
  • Parasite : l’énergie sonore se propage par les ponts phoniques : fentes, prises électriques, joints, etc…

Vous souhaitez optimiser l'isolation acoustique de votre habitation ?

La RA 2000

L’isolation phonique est régie par une réglementation stricte afin d’assurer un confort sonore et préserver l’audition des habitants.

Elle est nommée RA 2000 ou “Réglementation Acoustique 2000”. Elle classe les différents types de bruits, leur source et leur intensité maximum.

Voici une présentation non exhaustive de certaines de ces limitations :

  • Bruits aériens intérieurs : La réception du bruit émis d’un garage doit être limitée à 55 dB pour les pièces principales et 52 dB pour la cuisine et les salles d’eau
  • Bruits aériens extérieurs : La réception doit être limitée à 30 dB pour les pièces principales, la cuisine et les salles d’eau
  • Bruits d’équipement : La réception des bruits des équipements collectifs tels que les ascenseurs ou chaufferies doivent être limitée à 35 dB pour les pièces principales et 50 dB pour les cuisines et salles d’eau.
  • Bruits d’impact : La réception des bruits est limitée à 58 dB

Optimiser l’isolation acoustique est gage de confort

L’isolation phonique se présente comme un plus pour votre habitation. Eviter les bruits permet d’améliorer votre confort sonore.

Si vous souhaitez optimiser ce genre d’isolation et empêcher les bruits d’impact, faites appel à ISOPROM. Spécialiste de l’isolation, l’entreprise située à Haguenau, assure une isolation phonique pour toutes les parties de votre habitation en Alsace, Meurthe-et-Moselle, Moselle et dans les Vosges.

Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, souscrivez à la newsletter ISOPROM en bas à droite de votre écran.

Souscrire à Notre Newsletter

 

Articles liés