Plan de rénovation énergétique des bâtiments

par | Mai 22, 2018 | Informations, Références, Technique

Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires ont présenté le plan de rénovation énergétique.  C’est un projet ambitieux pour le gouvernement français . En effet, la rénovation énergétique devient une priorité nationale

Le secteur du bâtiment est très consommateur d’énergie. Il monopolise, à lui seul, 45% des déperditions énergétiques finales et 25% des émissions de gaz à effet de serre. Sept millions de logements en France ne profitent pas d’une bonne isolation

Á terme, le programme  du gouvernement a pour objectifs :

Neutralité carbone en 2050

Rénovation de 500 000 logements/an

Diminuer la facture d'énergie

Augmenter le pouvoir d'achat

Améliorer le confort

Lutter contre le changement climatique

Compenser les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.
Dont la moitié occupés par des foyers aux revenus modestes.
Une consommation de chauffage réduite, des factures moins importantes.
Des économies pour un meilleur pouvoir d’achat.
Une meilleure isolation pour éviter les déperdtions énergétiques.
Rénover une ancienne habitation diminue l’émission de CO².

Plan de rénovation énergétique des bâtiments

Pour relever ce défi, le Plan de rénovation énergétique des bâtiments profite de moyens importants, à la hauteur de ses ambitions.
[

Une nouvelle prime

Malgré différentes modifications réalisées cette année, comme nous l’avions présenté dans notre article Aides à la rénovation énergétique 2018 : tout ce qui change en 8 pointsle CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) va être remplacé par une toute nouvelle prime, en 2019.

[

Des moyens renforcés pour l'Anah

L’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) va se voir attribuer 1,2 milliard d’euros sur 5 ans dans le but de rénover 375 000 logements à revenus modestes.

[

Un prêt à hauteur de 3 milliards d'euros sur 5 ans pour les bailleurs sociaux

Pour la rénovation annuelle de 500 000 logements, les bailleurs sociaux auront droit à un prêt bonifié (l’Etat prend en charge une partie des intérêts) à hauteur de 3 milliards d’euros sur 5 ans.

[

4,8 milliards d'euros alloués aux bâtiments publics

1,8 milliards d’euros seront accordés à l’amélioration énergétique des bâtiments publics. Les collectivités territoriales disposeront de 3 milliards d’euros provenant du Grand Plan d’investissement. 2,5 milliards d’euros de cette somme seront constitués de prêts et d’avances de la Caisse des dépôts.

[

Les obligations des CEE vont doubler

Jusqu’en 2020, les Certificats d’Economies d’Energie, dont vous pouvez trouver une présentation, ici, vont doubler. Ils contribueront au financement des travaux de rénovation. Une part des CEE sera consacrée à aider les foyers les plus modestes.

[

Innovation, formation et solidarité

Un budget de 200 millions d’euros sera attribué pour l’innovation, la formation et à la solidarité :

  • 57 millions d’euros accordés par EDF à travers les CEE pour faciliter les prêts aux ménages modestes
  • 30 millions d’euros pour développer la formation de 65 000 professionnels du bâtiment
  • 40 millions d’euros pour l’innovation, la mise en avant de projets comme le concours d’innovation de l’Ademe
  • 75 millions d’euros consacrés à la formation des syndics de copropriété, à la détection et au suivi de la grande précarité, au développement des démarches innovantes dans les territoires, à la sensibilisation à la maîtrise de l’énergie.
Retrouvez l’ensemble des mesures sur le site officiel du gouvernement, à cette adresse.

Vous souhaitez rénover ?

Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, souscrivez à la newsletter ISOPROM en bas à droite de votre écran.

Souscrire à Notre Newsletter

 

Articles liés